80km Ecotrail de Paris

Publié le par Rachel

Samedi 24 mars

groupe départ 2

Premier gros rendez-vous cette année sportive et pas des moindres, tout simplement parce que je n'avais jamais couru une telle distance!

L'Eco Trail de Paris c'est 80km et 1500m de D+, au départ de la base de loisir de Saint Quentin en Yvelines et avec une arrivée au premier étage de la Tour Eiffel.

C'était aussi un groupe encore une fois très sympa au départ avec Ludo et sa maman, Patrice et Françoise, Didier, Marc et moi :) et l'avantage aussi d'être "à domicile" c'est un bon japonais la veille de course, une bonne nuit et un petit déj équilibré à la maison, une soirée d'après course avec séance photos et resto crèpes comme prévu et tout ça sans fatigue supplémentaire!

Le départ de la course est donné à 12h sur la base de loisir, merci à Patrice, Françoise et Alexandre d'avoir bien voulu m'accompagner :) Le soleil est au rendez-vous et la chaleur aussi avec près de 22°c ce qui est très chaud pour moi qui préfère le froid... mais je vais devoir faire avec!! Nous nous retrouvons dans l'herbe à quelques mètres de la ligne de départ pour faire les derniers réglages et pour certains manger un morceau. Pour moi le dernier repas était le petit déj à 8h et ça sera tout jusqu'à la fin de la course ou presque...

Direction la ligne de départ, la pression est là, avec les incertitudes, la peur, mais également l'excitation et la détermination! J'ai fait le choix de partir seule, c'est à dire sans mon binôme de choc, afin de trouver mon rythme et également pouvoir mesurer ma capacité à me gérer seule sur ce type d'effort. C'est aussi l'aboutissement de près de 8 semaines d'entrainement avec pour la première fois un vrai programme...indiv départ 2

Allez hop, c'est parti, le coup de départ est donné! Je pars tranquillement, à mon rythme, sans aucun repere, avec la musique dans les oreilles pour ne pas me laisser embarquer par cette marée humaine et bizarrement il y a toujours du monde avec moi après quelques km ce qui est très rare!

Il fait chaud, je fais en sorte de boire régulièrement pour ne pas me déshydrater, je croise Ghislaine une première fois et je n'ai aucune idée d'où se trouve le reste du groupe. Je suis bien, je guète la moindre douleur mais rien ne vient et c'est tant mieux, les sensations sont bonnes :)

Je suis à l'affut du temps sans pour autant vouloir me mettre de pression, je sais que je dois courir sans arrêt ou presque pour passer les barrières car mon rythme de croisière est trop lent. La première barrière horaire est au km22 à 15h30, je reçois un premier sms de Ludo, puis une deuxième de Patrice qui sont arrivés chacun leur tour au ravito. Je suis en rupture d'eau dans mon sac (1l 1/2) juste avant d'arriver : km22 = 14h50! Je remplis mon sac et repars aussitôt, je n'ai envie de rien, il fait trop chaud et je redoute les douleurs au ventre car il a fait qq caprices ces derniers jours.

J'attaque le gros de cette course avec le tronçon qui va du 22 au 55 : Ghislaine me repasse devant. On attaque les côtes, c'est donc plus dur pour moi, les coureurs autour de moi sont presques tjs les mêmes dont une dame qui me passe devant dans les côtes et que je double sur le plat, ça sera comme ça jusqu'à la fin!!

Environ 2km avant le ravito d'eau du 45è je rattrape Didier qui a quelques douleurs, nous irons ensemble au prochain arrêt : km45 = 18h35! Passage au 47è à 19h05...

La barrière du 55è est la plus dure à aller chercher, heureusement pour moi j'ai un peu d'avance... Je suis gênée par la tombée de la nuit car ma frontale est au fond du sac et je n'ai pas envie de predre du temps à la chercher, j'avance donc doucement à la lumière des autres : km55 = 20h09! Je reste quelques minutes seulement, juste de temps de sortir ma veste, buff, frontale, manger une soupe et remplir mon sac d'eau une nouvelle fois!!

C'est reparti, avec la crainte de ne pas arriver au ravito suivant dans les temps et en même temps je me sens bien, donc j'avance au maximum : km 67 = 22h07!!

Je sais désormais que je terminerai dans les temps et c'est déjà une satisfaction en soi!! Mais mon esprit de compétition et pour ma satisfaction personnelle, je tente de passer au delà de mes douleurs musculaires et continue de courir pour arriver avant minuit! Le parcours devient plus monotone sur la fin du parcours, mais Alex m'attend à la sortie du parc de St Cloud et m'accompagnera jusqu'à la fin (merci malgré tout, tu m'as aidé...). Mes cuisses sont raides, mais je sais que plus je cours, plus la fin s'approche. Je vois déjà la Tour Eiffel mais elle me paraît tellement loin... Les voitures nous klaxonnent, des concurrents déjà arrivés nous encouragent, les passants également, ça aide à avancer :) L'arrivée au pont est mémorable avec toute cette foule, la musique, le speaker... Les dernières marches pour monter au 1er étage sont cassantes et pourtant j'ai tellement hâte d'arriver :))

km78 = 23h46

Arrivée au 1er étage = 23h51

C'est incroyable, j'ai réussi!!!! Je n'en reviens pas et je suis tellement contente et fière de moi!! Ludo est là haut, top de pouvoir partager l'arrivée à défaut d'avoir partagé la course!!

Mention spéciale à mon papa qui m'a suivi par sms et internet pendant toute la durée de la course, m'a encouragé, m'a rassuré sur mes temps, c'était top et un gros gros soutien moral!! MERCIIIII

Voilà, ça c'est fait!!!

11h49 de course pour faire ces 80km, 1h11 d'avance sur la barrière horaire, c'est exceptionnel pour moi!!!

Quelques statistiques qui permettent encore de prendre la mesure de l'effort : 2049 partants (176 femmes) => 1694 arrivants (155 femmes) soit plus de 17% d'abandon!!

Je suis 130è femme et 1497è au scratch, loin d'être la dernière contrairement à bien d'autres courses :)) quelle fierté :))

Plein de bonnes leçons à retenir de cette course et place au repos avant d'attque la deuxième partie de l'année avec la prépa CCC!!

Publié dans Courses, Trail, ecotraildeparis

Commenter cet article

Patrice, Courir .. avec et pour les autres 31/03/2012 13:51

;-))...